Que recherchez-vous ?

Expositions en cours

 

Partager "2018-07breau" sur facebookPartager "2018-07breau" sur twitterLien permanent

Exposition "Correspondances"

Le projet  "Correspondances", qui réunit ces trois artistes membres de l'Association "Horizons vagabonds" est insolite. Il s'agit de se réunir, au même lieu, au même moment, et libre à chaque artiste de peindre une aquarelle, d'écrire un poème, de faire une photographie...

Ernest B. Dauzat, auteur et poète

Ernest a été directeur de la maison des Ecrits d’Echirolles. Il est depuis toujours attaché à l’écriture et participe au GFEN (groupement français pour l’éducation nouvelle) depuis des années.

Projet Correspondances : "La relation humaine a pris le pas sur le projet artistique. Il y a eu de très nombreux échanges sur mes textes, sur mon écriture, sur mes mots mais c’est sur l’humain, sur les émotions ressenties par les uns et par les autres que le projet a pris toute son ampleur. Je connais beaucoup plus profondément ces trois artistes. A leur contact mon écriture a évolué, s’est adaptée à leur œuvre, à leur ressenti, à leur personnalité.Cette expérience artistique et humaine m’est apparue si riche que je l’ai poursuivie avec d’autres artistes dans d’autres domaines artistiques"

Yves Jaccaz, photographe

Yves Jaccaz, est photographe et réalisateur, depuis 10 ans, de l’émission «Au coin du folk» sur RCF-Isère. Il fait partie de l'Association Horizons Vagabonds. Le projet "correspondances » lui a permis de s'exprimer avec ses deux passions, la photo et la musique. "Depuis toujours, l’oeil en alerte, j’aime vagabonder avec ma boite à images et saisir des univers de bois, d’eau ou de pierres, émerveillé par l’infinie variété et la beauté de ces musées à ciel ouvert. Répondre aux poèmes d’Ernest avec mes photos et découvrir ses mots sur mes images a été une expérience très enrichissante, source de nombreux échanges."
 

 

Gilles DURAND

Gilles Durand est membre de l'Institut des Arts Figuratifs au Québec, de la Société Française de l'Aquarelle et de la Société des Aquarellistes Lyonnais

C’est lors d’un séjour professionnel aux Etats-Unis que Gilles entreprend l'apprentissage du Sumi-e et de l'aquarelle chinoise. La découverte du livre "Drawing on the right side of the brain" (de Betty Edwards) modifie radicalement son approche du dessin.
Il travaille à la fin des années 90 avec Henriette Adriencense (aquarelle, pastel), Jacques Daugeron (aquarelle), puis Max Laigneau avec qui il étudie l'aquarelle, puis la peinture à l'huile. Il participe à de nombreux stages dans les années 2000, avec l'aquarelliste David Fuji-Tsang, Charles Reid et l’Australien David Taylor qui lui permettent de faire des progrès décisifs, tant sur le plan artistique que technique. Gilles organise lui-même des stages et démonstrations. Il prend part à de nombreuses expositions et salons, en France et à l’international, et a reçu de nombreux prix (notamment aux American Art Awards). Des revues d’Art publient régulièrement son travail.

 
« L'approfondissement du regard est au centre de ma démarche et le dessin m'a toujours accompagné. L'aquarelle, son prolongement naturel, est la technique idéale pour traduire simplement l'émotion née de la rencontre avec le sujet, et occupe actuellement une place centrale dans mon travail. »
« Lorsque j'aborde mon travail d'atelier, réalisé d'après les croquis et photos ramenés de mes pérégrinations,  je m'efforce de retrouver le sentiment d’urgence éprouvé sur le vif.”

 

 

Partager "2018-02 horizons vagabonds artistes" sur facebookPartager "2018-02 horizons vagabonds artistes" sur twitterLien permanent

Antarctique et cartes et voyages

Les Terres extrêmes : TAAF

Les Terres Australes et Antarctiques Françaises, terres de sciences et de nature, disposent d’une biodiversité exceptionnelle, souvent sous-estimée. L’isolement géographique, le caractère insulaire et une occupation humaine historiquement limitée ont en effet protégé ces territoires constituant pour la faune et la flore des sanctuaires quasi-intacts. Faites escale successivement sur les cinq Districts qui composent ces territoires et découvrez leurs intérêts écologiques et scientifiques, ainsi que les femmes et les hommes qui travaillent sur ces  territoires hostiles où toute tentative d’occupation humaine semblait vouée à l’échec. Malgré des conditions de vie difficiles, les Taaf sont le paradis des chercheurs qui y mènent toute sorte de programmes de recherche.

Exposition visible jusqu'au 07 mars 2018.

 

Agrandir le monde : Cartes géographiques et livres de voyages (XVe - XVIIe siècle)

En forme d’épopée cartographique à travers le monde et le temps, cette exposition invite le visiteur à découvrir les réponses à des questions passionnantes : existe-il une carte universelle du monde ? Pourquoi l’Europe est-elle située en haut et au centre de la carte du monde ? Pourquoi les premiers habitants d’Amérique sont-ils appelés des Indiens, comme en Inde ? Et d’ailleurs, qui a vraiment découvert ce continent ?

Elle raconte, la façon dont l’Europe a construit la carte du monde, à travers l’histoire des savants qui ont amélioré les outils de mesure, des militaires et des rois, qui ont voulu conquérir de nouvelles terres, et des explorateurs qui ont entrepris d’agrandir le monde connu en ouvrant la voie vers de nouvelles contrées..

Des cartes tactiles en relief, des lecteurs mp3 et des ouvrages complètent cette exposition.
Une exposition virtuelle « Les savoyards explorent le monde » permet d’aller un peu plus loin dans cette découverte : http://voyageursdesavoie-bmchambery.fr

Exposition visible jusqu' au 22 février 2018

 

Partager "Expositions janvier - février" sur facebookPartager "Expositions janvier - février" sur twitterLien permanent

Voyage en Arctique avec Alban Michon - Le Mois du film documentaire

 

   

EXPO PHOTO :

" Voyage en Arctique avec Alban Michon "

Du 07 novembre au 30 décembre 2017

photographies d'Andy Parant.

Andy Parant est un photographe autodidacte passionné de nature et de sports extrêmes. Son amour des grands espaces l’a amené à s’installer à Tignes, au cœur des Alpes.

C’est là qu’il puise son inspiration et expérimente les différentes techniques de prises de vue qu’il transpose, ensuite, dans des contrées moins accessibles. C’est également le lieu idéal pour être initié à la plongée sous glace, par Alban Michon.

Ses photographies sont, avant tout, sa propre retranscription d’une émotion, d’une lumière, de la magie d’un moment. Il est régulièrement publié dans de grands Médias (Paris Match, VSD, National Geographic, presse spécialisée glisse et sports extrêmes autour du globe).

Par cette exposition, Andy nous livre le fruit de sa collaboration avec son ami Alban Michon, un hommage à la glace, un voyage au cœur des glaces. 

Le site d'Andy Parant c'est par ici

Projection du film " Le piège blanc "

mercredi 15/11 à 17h30

 

Conférence avec Alban Michon - "Le piège blanc "

samedi 25/11 à 17h

Cliquez ici pour plus d'informations

Partager "2017-11 - Le piège Blanc expo photo" sur facebookPartager "2017-11 - Le piège Blanc expo photo" sur twitterLien permanent

Planète océan

 

        

   

" Planète océan : un monde fragile "

Du 07 novembre au 16 décembre 2017

S'inspirant du film "Océans" de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud dont le maitre mot est l'émotion, l'exposition " Planète océan : un monde fragile " sensibilisera le grand public à une meilleure connaissance des océans et de leurs ressources. De ces océans qui fascinent, réveillent chez l'homme des sentiments puissants de liberté, d'étonnement, d'émerveillement et d'apaisement, naîtra sans doute, le désir de contribuer à leur préservation.

De nombreux ouvrages, le DVD du film "Océans", des CD, le jeu Eco-Mundo océan... seront à disposition tout au long de l'exposition.

Partager "2017-11 Planète océan" sur facebookPartager "2017-11 Planète océan" sur twitterLien permanent

Du 05 septembre au 28 octobre 2017

Exposition des photographies de Jean-Luc Danis sur la faune en Vanoise

 

                        

                                   

Depuis son enfance, son père emmena Jean-Luc et sa soeur randonner en montagne. Grâce à lui, il apprit le goût de l'effort et découvrit la beauté de la nature, de la vie montagnarde : les fleurs, les cristaux de roches, le bruit des torrents, l'observation et l'approche des animaux, les premières photos de paysages ou de bouquetins.

Après des études de menuisier, un brevet d'état de moniteur de ski et d'escalade, Jean-Luc revient aux sources : la randonnée en montagne. Toutes les expériences vécues durant son enfance referont surface pour découvrir une nouvelle passion : la photo animalière.

En contact avec le milieu de la montagne et au plus près de l'élément "terre", Jean-Luc se sent en harmonie avec la nature. Son côté rêveur et contemplatif lui permet de montrer les merveilles qui nous entourent en espérant aussi sensibiliser chacun de nous à la protection des espèces et de leur habitat.

Pour lui, le résultat photo est aussi important que l’émotion ressentie au moment du déclic ! Il aime dire : « je suis avant tout un homme de terrain, et il faut, en moyenne, 10 sorties pour obtenir 1 à 4 photos exploitables !

Partout en montagne, Jean-Luc aime se fondre dans le paysage, et ses longues heures d’attente sont parfois récompensées par des clichés étonnants !

La connaissance de ce qu’il veut photographier a beaucoup d’importance : « il ne faut pas vouloir obtenir à tout prix une belle image. D’une part, cela peut-être très dangereux pour la survie de l’espèce, et d’autre part, il faut toujours garder en mémoire que l’on ne peut pas maîtriser la vie sauvage ! En acceptant ceci, on n’est jamais frustré et l’on garde l’énergie pour pouvoir retourner sur le même endroit plusieurs fois de suite ! ».

Jeudi 07 septembre à 18h30

Vernissage de l'exposition et dédicace du livre de Jean-Luc Danis, "L'envol du gypaète".

 

 

Partager "2017 - 09 et 10 - expo photo Jean Luc Danis" sur facebookPartager "2017 - 09 et 10 - expo photo Jean Luc Danis" sur twitterLien permanent